l\'indigné

Fukushima, une population sacrifiée

 

Fukushima, une population sacrifiée

On aime un peu Société par David Zavaglia

Depuis le 11 mars 2011, le Japon vit avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Car la centrale nucléaire de Fukushima, endommagée par le séisme et le tsunami qui ont ravagé l'archipel, continue de fuir. Les mesures prises dans les semaines qui ont suivi le drame se sont révélées inefficaces. Conséquence directe du tsunami, 20 000 personnes ont trouvé la mort. Mais les retombées radioactives sont bien plus dévastatrices et dureront des dizaines d'années. L'accident nucléaire, classé au niveau 7, le plus élevé, continue, un an après, de mettre en danger la vie des Japonais. Sur place, les habitants s'organisent différemment. Mais de nombreuses questions restent en suspens.

 

 

Fukushima, une population sacrifiée" (Extrait ... :   Extrait : "Fukushima, une population sacrifiée"
Documentaire : 52' / Prod : Scientifilms
Réal. : David Zavaglia / Diff : LCP Assemblée nationale, 09/03/12,

La critique TV de télérama du 11/08/2012

1T

Un an après la catastrophe nucléaire, la région de Fukushima s'est transformée en vaste sanctuaire radioactif. Un désastre écologique qui a rendu la pêche et la culture des terres impossibles. Un million de Japonais sont exposés aux fortes radiations, le gouvernement n'ayant pas pris les mesures d'évacuation nécessaires. C'est le constat alarmant d'experts indépendants français, qui contredisent les rassurantes conclusions officielles. Face à ce danger invisible, la société civile demande des comptes, réclamant une meilleure prise en charge des victimes par l'Etat.

 

Ce documentaire a le mérite de mettre en lumière les conséquences dramatiques de l'accident. Un an après, le niveau de ­radioactivité n'a pas baissé, la centrale fuit, et les populations les plus concernées ont été relogées à peine plus loin, sans tenir compte de l'avis des scientifiques. Intéressant quand il montre les opérations — inefficaces — de décontamination, le documentaire se penche surtout sur l'amplification du mouvement antinucléaire et sur l'avenir des jeunes générations, premières victimes de la catastrophe. — Etienne Bouche

Etienne Bouche

 

Fukushima, une population sacrifiée - YouTube :51 min : http

 Tchernobyl l'histoire sans fin.avi : Théma Arte

Fukushima, une population sacrifiée - Vidéo Dailymotion : 46 min  :

 

 

Fukushima un an après : Enquête sur une super catastrophe nucléaire : h

Par des experts indépendants, la longue suite d'erreurs, de mensonges, d'aveuglement et d'attitudes irresponsables qui a mené à une super catastrophe nucléaire. On comprend mieux à quel point la technologie nucléaire est tout simplement non maitrisable, et ses conséquences à court et à long terme inimaginables.

 

 

Fukushima, une population sacrifiée - Vidéo Dailymotion : 46 min  -Depuis le 11 mars 2011, le Japon vit avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Nourriture et terre radioactive sont de mise Car la centrale nucléaire de Fukushima, endommagée par le séisme et le tsunami qui ont ravagé l'archipel, continue de fuir. Les mesures prises dans les semaines qui ont suivi le drame se sont révélées inefficaces. Conséquence directe du tsunami, 20 000 personnes ont trouvé la mort. Mais les retombées radioactives sont bien plus dévastatrices et dureront des dizaines d'années. L'accident nucléaire, classé au niveau 7, le plus élevé, continue, un an après, de mettre en danger la vie des Japonais.(..)

 

La résistance: vivre libre ou mourir :   Je met ca dans la section "vie pratique"! -Ce docu-fiction, agrémenté d'archives inédites, raconte l'histoire de la résistance intérieure française durant la Seconde Guerre mondiale. L’occupation de la France était détestée. La collaboration était haïe. Dès décembre 1940, le SS Knochen, chargé des questions de sécurité pour Berlin à Paris, sentait que la France grondait, qu’il fallait traquer les premiers résistants, sans quoi une résistance



04/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres